450 gourmands pour la randonnée

A LA UNE MESCHERS-SUR-GIRONDE

 

Publié le 08/07/2019 à 3h48 par Denise Roz.

 

Un pique-nique au-dessus de l’estuaire. 

PHOTO D. R.

L’association Meschers Événements a organisé, samedi 29 juin, sa 9e randonnée gourmande. Une marche semi-nocturne ponctuée d’étapes dînatoires, à laquelle 450 marcheurs ont pris part. Le départ a eu lieu au stade, à partir de 18 heures pour un circuit d’environ 9 kilomètres autour de la commune.

Sur un tracé alliant ruelles, falaises, plages et forêt, la remontée de la plage des Nonnes par l’escalier a coupé un peu les jambes à bon nombre de marcheurs.

Un panorama exceptionnel

La première étape a eu lieu au port pour l’apéritif. Puis, près des grottes du Régulus, sur l’esplanade qui surplombe l’estuaire, les marcheurs ont pu s’installer pour déguster le plat de résistance et profiter du panorama exceptionnel. Le 3e arrêt les a entraînés au domaine Entre mer et forêt pour le fromage, avant de les emmener à l’étape finale pour le dessert, au stade. Cette randonnée que les organisateurs souhaitaient « éco responsable », s’est déroulée dans de belles conditions météorologiques.

Tous les participants se sont donnés rendez-vous l’année prochaine pour la 10e édition.

 

   0 COMMENTAIRE

« Meschers Événements » accueille l’association « Lyrique au cœur » et la classe chant du conservatoire de musique de Saintes.Riche d’une vingtaine de chanteuses et chanteurs c’est un spectacle exceptionnel et original auquel vous êtes invités. « Offenbach au menu » …C’est un opéra bouffe composé de multiples extraits du riche répertoire d’Offenbach, sous la direction artistique de Martine March , chorégraphie de Nadine Rousseau, au piano Cédric  Burgelin.  

« Dans un Paris du milieu de XIXème siècle, une foule d’exubérants se presse pour aller souper dans un hôtel particulier de la cité souveraine des plaisirs.

 

Un extraordinaire repas les attend, des entrées aux desserts, passant par de somptueux plats, tout ceci arrosé de bons vins. S’enchaînent donc, dans un rythme effréné, des airs à la drôlerie irrésistible et à l’humour décapant, extraits de pièces en acte et d’opéras bouffe de Jacques Offenbach : La Périchole, la Vie Parisienne, la fille du tambour-major, etc…

Un Cancan endiablé terminera en apothéose cette soirée placé sous le signe de la fête et de la joie, symbolisant le renouveau de la Vie Parisienne du Second Empire.